Étiquettes

, , ,

L’érudit `Allâmah, le noble Shaykh Shukrî ibn Ahmad ibn `Ali al-Luhafî al-Hanafî est un renommé enseignant en Qira’ât, un faqîh (juriste), un linguiste, un calligraphe, un poète et un ascète. Il est également le Shaykh actuel de la tariqah Shâdhiliyya Darqâwiyya Hāshimiyya de Shaykh `Abd al-Rahmān al-Shāghūrī (décédé en 2004), après le décès de Shaykh Mustafā al-Turkmānī (en 2006), qu’Allah soit de tous deux Satisfait.

Shaykh Shukrī naquit à Al-Qanawāt, district de Damas, en Syrie en 1920 (1338 de l’Hégire). Il grandit sous les soins de ses deux parents. Son père était cordonnier et était un homme sage et d’une extrême tolérance. Sa mère était une pieuse femme descendante d’Algériens qui s’étaient installés dans le Levant (al-Shām). Sa famille était originaire de la ville Turque de Kalas, à côté d’Alep.

Shaykh Shukrī acheva son éducation primaire et secondaire de premier cycle en 1944, puis compléta l’enseignement secondaire quatre ans plus tard. Il commença la mémorisation du Qur’an à l’âge de neuf ans. Il poursuivit ses études islamiques à la Faculté de Shari`ah de l’Université de Damas établie par Shaykh Tāj al-Dīn al-Hasanī, fils du grand Muhaddith, Shaykh Badr al-Dīn al-Hasanī, qu’Allah soit Satisfait d’eux.

Shaykh Shukri travailla comme professeur dans diverses écoles primaires d’Alep, Daraa et Damas, et tint également le rôle de directeur d’une école dans la Vallée Ashrafiyya à Damas pour une durée de deux années après quoi il fut transferré à la direction de différentes écoles en Syrie.

Shaykh Shukrī parle le Persan (Farsi) couramment et l’a même enseigné. Il mit en place des cours pour la mémorisation du Qur’ān pour les enseignants hommes et femmes. Les étudiants purent également grandement bénéficier de son expérience et savoir dans la calligraphie Arabe. Parmi ses enseignants dans la calligraphie Arabe nous comptons : Ustādh Mamdūh al-Sharīf (décédé en 1935), Ustādh Muhammad Badawī al-Dirānī (décédé en 1967) et Ustādh Hilmī Habbāb (décédé en 2000), qu’Allah leur fasse miséricorde.

Shaykh Shukrī épousa une sharīfa de la noble famille Al-Hasanī et fut béni de quatre enfants. Il accomplit le Hajj une seule fois.

Ses Enseignants dans les Sciences Islamiques.

Shaykh Shukrī prit les Dix Qira’āt à la manière de Shātibiyya et Durra de Shaykh Yūsuf Abū Dayl, qu’Allah soit Satisfait de lui, et reçut l’ijāza de Shaykh Abū al-Hasan al-Kurdī (décédé en 2009), qu’Allah soit Satisfait de lui. Il reçut également l’ijāza dans les Dix Qira’at à la manière de Shātibiyya et Durra de Shaykh Kurayyim Rājih, qu’Allah soit Satisfait de lui. Il mémorisa entièrement le Qur’ān avec Shaykh ‘Izz al-Dīn al-’Irqsūsī, qu’Allah soit Satisfait de lui, et reçut l’ijāza dans la riwāya de Hafs d’après `Āsim. Il étudia les Arba`īn de l’Imām al-Nawāwī avec Shaykh Abū al-Khayr al-Maydānī (décédé en 1960), qu’Allah soit Satisfait de lui, et reçut une ijāza générale. Il reçut également une ijāza générale de Shaykh Lutfī al-Fayūmī, qu’Allah soit Satisfait de lui. Il étudia le Fiqh et la langue Arabe avec Shaykh Mahmūd al-Rankūsī (décédé en 1985), qu’Allah soit Satisfait de lui. Il étudia le Tawhīd avec Shaykh `Abd al-Rahmān al-Shāghūrī, qu’Allah soit Satisfait de lui. Il étudia le Fiqh Hanafī avec Shaykh `Abd al-Hamīd Kīwan, qu’Allah soit Satisfait de lui. Il prit le Tasawwuf des mains de Shaykh Muhammad al-Hāshimī (décédé en 1961) alors qu’il était encore à un jeune âge.

Son caractère.

Shaykh Shukrī est un `âlim (savant) estimé, bien qu’il soit plus connu pour son humilité, sa douceur et son ascèse. Il fut dit qu’il est l’incarnation de Shaykh Muhammad al-Hāshimī, qu’Allah soit Satisfait de lui, qui, de son vivant, était le plus humble `âlim de Damas. Depuis le temps de Shaykh `Abd al-Rahmān al-Shāghūrī, qu’Allah soit Satisfait de lui, Shaykh Shukrī a toujours été vu en train de servir de l’eau aux participants des Hadras Shādhilī ; à ce jour encore, bien qu’il soit le Shaykh du majlis, il continue à le faire.

On l’a également vu ramasser les restes de nourriture sur le marché et ranger les chaussures en face des mosquées, chose pour laquelle Shaykh Muhammad al-Hāshimī était connu. Il a pour constante habitude de baisser son regard, tête orientée au sol, à tel point que l’os de son cou est devenu courbé. On ne l’a jamais vu porter plus de deux ou trois différents types de tenues et une fois il ne rompit son jeûne qu’avec des raisins secs, alors qu’il avait accompli un jeûne de 40 jours.

Shaykh Muhammad al-Ya’qūbī, qu’Allah le préserve, a dit de Shaykh Shukrī qu’il était le ‘Le Pôle de l’Humilité’ (Qutb al-Tawādu`), et Shaykh Tawfīq al-Būtī, fils de Shaykh Ramadhān al-Būtī, qu’Allah les préserve tous deux, a dit : « Si vous désirez voir un exemple vivant des Compagnons, regardez Shaykh Shukrī ! »

Qu’Allah préserve notre aimé Shaykh et le bénisse dans les deux mondes. Amin.

Rédigé par Abu Isma’il – vérifié et corrigé par Abu Layth ibn ‘Ata (sur hayrah.net)

♦ Shaykh Shoayb Ahmed ajoute (sur marifah.net) :

En 1966 (1385 de l’Hégire) il commença la rédaction de son ouvrage intitulé Tufatal-‘Asrfi ‘Ilm al-Qira’at al-Mutawatirat al-`Ashr. Il mentionne dans ce dernier les dix Qurra’ avec leurs narrateurs respectifs et les variations dans les récitations. 

Shaykh Shukri conseille à tous ceux qui désirent mémoriser le Qur’an de répéter la portion définie avant d’aller se coucher et de la relire au réveil. La personne est tenu d’essayer et doit se fixer une portion à réciter quotidiennement ; elle peut également réciter avec d’autres personnes.

———————————————————————

Qu’Allah récompense notre honorable Shaykh Shukri al-Luhafi et nous permette de bénéficier de lui, de son savoir, de son humilité et de son sublime modèle. Shaykh Shukri est rapporté être l’un des 40 abdaal du Shâm, nous prions qu’Allah le préserve et qu’Il apporte délivrance au Shâm béni. Que paix et bénédictions soient sur notre Prophète Muhammad ainsi que sur sa famille et ses compagnons ~ wa `ala niyati-l-qabul : al-faatiha.