Étiquettes

, , , , , ,

~   بسم الله الرحمن الرحيم   ~

dar almustafa_entryCe qui suit est un bref aperçu du programme maintenu par Sayyidi Habib `Umar pour ses étudiants à Dar al-Mustafa durant le Mois de Ramadan. S’il nous est possible de suivre ne serait-ce qu’une partie de cet emploi du temps, les bénéfices que nous tirerons de ce mois bénis seront considérables.

Les gens d’Allah énumèrent quatre moments du jour et de la nuit que l’aspirant doit maintenir vivants par les actes d’adoration et par l’évocation d’Allah :

– la dernière portion de la nuit, juste avant Fajr ;

– le temps s’écoulant entre Fajr et le lever du soleil ;

– le temps précédant Maghrib ;

– le temps s’écoulant entre Maghrib et `Isha.

On pourra noter qu’aucun de ces moments n’est délaissé [dans l’emploi du temps qui suit] bien qu’il soit facile – durant Ramadan – de les négliger.

*****

Après la prière du Fajr, l’habituelle musâfahah (lorsque chaque personne se sert la main) prend lieu, puis les adhkar de la Khulasah sont lus jusqu’au Wird al-Latif.

Habib `Umar délivre ensuite une leçon qui dure jusqu’à l’Ishraq (lever du soleil) ce qui permet d’éviter à l’assemblée de manquer la récompense et les bénéfices liés à ce temps et favorise également l’accomplissement de la prière Duha qui prend lieu par la suite. Il y a alors un temps de repos jusqu’à Thuhr.

Après la prière de Thuhr le Qur’an est récitée en groupes avec, parfois, une leçon dans l’une des sciences du Qur’an.

Après la prière de `Asr la musâfahah prend lieu accompagnée des habib umar bin hafizadhkar – suivie de la Rawhah, dans laquelle Habib `Umar aborde fréquemment, avec d’autres ouvrages, quelques ahadith et principes relatifs au Ramadan.

Le Wird al-Latif est récité vingt minutes environ avant Maghrib et s’achève sur la recherche de pardon (istighfar) avec répétition du du`a de Ramadan:

—————————————–

أشْهَدُ أن لا إلهَ إلا الله نَسْتَغْفِرُ الله نسأَلُكَ الجنَّةَ ونَعُوذُ بِكَ مِنْ النَّار (3)

اللهمَّ إنَّكَ عَفُوٌ تُحِبُّ العَفْوَ فَاعْفُ عَنَّا (3)  يا كَرِيم

Ash-hadu an lâ ilâha illâ-llâh, nastaghfirullâh, nas’aluka-l-jannata wa na`ûdhu bika mina-n-nar (3 fois)

Allâhumma innaka `afuwun tuhibbu-l-`afwa fa`fu `anna (3 fois) Yâ Karîm

« J’atteste qu’il n’y a de divinité digne d’être adorée sinon Allah, nous recherchons le pardon d’Allah, nous T’implorons pour le Paradis et nous cherchons refuge auprès de Toi contre le Feu. » (3 fois)

« Ô Allah, Tu es certes Pardonneur, Tu aimes le pardon, aussi pardonne-nous. » (3 fois) et la troisième fois dire : « Ô Tout-Généreux » (Yâ karîm)

————————————————————–

Cette invocation est en fait répétée tout au long des jours et des nuits à la fin des adhkar habituels.

Au moment de l’adhan de Maghrib le jeûne est rompu avec des dattes et de l’eau. Du café est également servi, ainsi que des snacks.

Habib Umar avec ses étudiants

Cette supplication compilée à partir de diverses narrations par Habib Muhammad al-Haddar est récitée à la rupture du jeûne :

—————————————————————

الحَمْدُ لِلَّهِ ، اللَّهُمَّ صَلِّ على سَيِّدِنا مُحَمَّدٍ وآلِهِ وصَحْبِهِ و سَلِّمْ

اللَّهُمَّ لَكَ صُمْتُ ، وَعَلى رِزْقِكَ أَفْطَرْتُ ، و بِكَ آمَنْتُ

وعَلَيْكَ توَكَّلْتُ ، و رَحْمَتَكَ رَجَوْتُ ، وإلَيْكَ أَنَبْتُ

ذَهَبَ الظَّمَأُ وَابْتَلَّتِ الْعُرُوقُ وَثَبَتَ الأَجْرُ إِنْ شَاءَ اللهُ تعالى

يـا واسِـعَ الفَضْـلِ اغْفِـرْ لي

الحَمْـدُ لِلَّهِ الَّذي أَعَـانِي فَصُـمْتُ و رَزَقَـنِي فَأَفْـطَرْتُ

اللَّهُمَّ إِني أَسْأَلُكَ برَحْمَتِكَ الَّتِِي وَسِعَتْ كُلَّ شَيْءٍ أَنْ تَغْفِرَ لِي

سُبْحانَكَ اللَّهُمَّ وبِحمْدِكَ

رَبَّنا تَقَبَّلْ مِنّا إِنَّكَ أنْت السَّمِيعُ العَلِيم

اللَّهُمَّ إنَّكَ عَفُوٌ كريمٌ تُحبُّ العَفْوَ فَاعْفُ عَنَّا يا كَرِيم

اللَّهُمَّ صَلِّ على سَيِّدِنا مُحَمَّدٍ وآلِهِ وصَحْبِهِ و سَلِّمْ

اللَّهُـمَّ يـا عَظِـيمُ يـا عَظِـيمُ أَنْـت إِلَهـي

لا إِلـهَ غَيْـرُكَ اغْفِر الذََّنْبَ العَِظِـيمَ

فَإنَّـهُ لا يغَْفِـرُ الذَّنْبَ العَظِـيمَ إلا العَظِـيم

اللَّهُمَّ اغْفِرْ لَنا وارْحَمنا وَارْضَ عَنَّا وتقَبَّلْ مِنَّا

و أَدْخِلْنـا الجَنَّـةَ ونَجِّـنا مِـنَ النَّـار

و أَصْـلِحْ لَنـا شَـأْنَنَا كُلَّهُ

وصلَّى اللهُ على سيدِنا مُحمَّدٍ وآلِه وصَحْبِه و سَلَّمَ

في كُل حِينٍ أبَداً عَدَدَ نِعَمِ اللهِ و إِفْضالِهِ

—————————————————–
Traduction :

Toutes les louanges sont à Allah.

Ô Allah, envoie Ton salut et Tes bénédictions sur notre Maître Muhammad et sa famille ainsi que ses compagnons.

Ô Allah, pour Toi j’ai jeûné, sur Ta provision j’ai rompu mon jeûne, en Toi je crois et en Toi je place ma confiance. J’ai espoir en Ta miséricorde, et à Toi je reviens [repentant].

La soif est partie, les veines sont irriguées et la récompense est confirmée si Allah l’Exalté le désire.

Ô Toi Qui prodigue les bienfaits, pardonne-moi.

Louanges à Allah Qui m’a assisté de sorte que je jeûne et Qui m’a octroyé de sorte que je rompe mon jeûne.

Ô Allah je T’implore par Ta Miséricorde qui enveloppe chaque chose, de me pardonner.

Transcendant es-Tu ô Allah, et à Toi la louange. Ô Seigneur, accepte-de nous, Tu es certes le Tout-Audient, l’Omniscient.

Ô Allah, Tu es certes Pardonneur, Tout-Généreux, Tu aimes le Pardon, aussi pardonne-moi, ô Généreux.

Ô Allah, envoie Ton salut et Tes bénédictions sur notre Maître Muhammad et sa famille ainsi que ses compagnons

Ô Allah, ô Très-Grand, ô Très-Grand, Tu es mon Seigneur, il n’y a de dieu que Toi, pardonne tout grand péché, car pour sûr nul ne pardonne les grands péchés sinon le Très-Grand.

Ô Allah, pardonne-nous, fais-nous miséricorde, sois de nous Satisfait, accepte de nous, admets-nous au Paradis, sauve-nous du Feu et rectifie l’ensemble de nos affaires

Ô Allah, envoie Ton salut et Tes bénédictions sur notre Maître Muhammad et sa famille ainsi que ses compagnons à tout instant éternellement au nombre des bienfaits d’Allah et de Ses Grâces.

———————————————–

Les prières étant acceptées au moment de la rupture du jeûne, Habib Muhammad recommande de lire la « Prière des Trésors » : [Shaddad bin Aws a entendu le Prophète (paix et bénédictions d’Allah sur lui) dire : « Si tu vois les gens amasser or et argent, alors amasse (la récompense) de ces mots. » Rapporté par al– Tirmidhi et al-Nasa’i]

prière des trésors

Cliquer  pour agrandir –

Ô Allah, je Te demande la consistance dans la religion, et je Te demande la résolution dans la droiture, et je Te demande la reconnaissance pour Tes bienfaits et la perfection de mes actes d’adoration pour Toi, et je Te demande une langue véridique et un cœur pur et je me réfugie auprès de Toi contre le mal dont Tu as connaissance et je Te demande le bien dont Tu as connaissance et je recherche Ton Pardon de ce que Tu as connaissance, Tu es certes Tout-Connaisseur de l’invisible.

Ô Allah, envoie Ton salut et Tes bénédictions sur notre Maître Muhammad et sa famille ainsi que ses compagnons à tout instant éternellement au nombre des bienfaits d’Allah et de Ses Grâces.

—————–

Après avoir prier Maghrib, l’imam rappelle à l’assemblée de faire l’intention pour le jeûne du jour suivant (selon l’école de fiqh Shafi`i l’intention de jeûner doit être faite avant Fajr chaque jour afin que le jeûne soit valide). Par mesure de précaution, les savants recommandent également de prendre l’avis Maliki qui est de faire l’intention de jeûner le mois entier.

L’intention la plus complète est :

♦      —————————————–      ♦

نـَوَيْتُ صَوْمَ غـَدٍ عَـنْ ا َدَاءِ فـَرْضِ شـَهْرِ رَمـَضَانَ

هـَذِهِ السَّـنـَةِ لِلـّهِ تـَعَالىَ

Nawaytu sawma ghadin `an adâ’i fardi shahri ramadâna
hâdhihi-l-sanati li-llâhi ta`âlâ

« Je fais l’intention de jeûner demain pour l’accomplissement du jeûne obligatoire de Ramadan de l’année présente pour Allah l’Exalté.. »

♦♦♦      —————–—————–      ♦♦♦

Après avoir prier les deux rak`ât sunnah suivant Maghrib, la Salat al-Tasbih est alors conduite en congrégation. L’effectuer en congrégation est autorisé dans l’école de fiqh Shafi`i, et la présence du groupe encourage plus de personnes à l’accomplir.

salah à dar al-mustafa_

La Salat al-Tasbih a de nombreux mérites. Le Messager d’Allah (paix et bénédictions d’Allah sur lui) l’enseigna à son oncle, notre maître al-`Abbas – qu’Allah l’agrée – et lui dit : « Si tu l’accomplis, Allah te pardonnera tes péchés : les premiers et derniers d’entre eux, les anciens et récents, ceux que tu accomplis par erreur et ceux que tu accomplis délibérément, les petits et les grands, ceux que tu as accomplis en privé (secrètement) et ceux que tu as accomplis en public (ouvertement). » Il dit ensuite (paix et bénédictions d’Allah sur lui) :« Si tu es capable de l’accomplir chaque jour, alors fais-le ; si tu n’en est pas capable, alors prie-la une fois par semaine ; si tu ne le peux, alors une fois par mois ; si tu ne le peux, alors une fois par an ; si tu ne le peux alors accomplis-la au moins une fois dans ta vie. » [Rapporté par Abu Daud, Ibn Majah, Ibn Khuzaymah et al-Tabarani]

Celui qui accomplit six rak`at après Maghrib reçoit la récompense de douze années d’adoration comme le Messager d’Allah (paix et bénédictions sur lui) nous l’apprit. Celui qui accomplit deux rak`ât sunnah suivies de quatre rak`ât de Salat al-Tasbih aura donc cette récompense – multipliée par soixante dix, étant donné que la récompense de chaque acte surérogatoire est multipliée par soixante dix durant Ramadan.

La Salat al-Tasbih est composée de quatre rak`ât. Il est recommandé, durant la nuit, de prier deux rak`ât suivies de deux rak`ât et durant le jour de prier quatre rak`ât consécutives. Il est meilleur de l’accomplir en récitant le tasbih (subhana-llâh wa-l-hamdu li-llâh, wa lâ ilâha illa-llâh wa-llâhu akbar) quinze fois après la lecture de la Fatihah et de la Surah, puis dix fois à chaque position (ruku`, `itidal, sujud, julus) après cela.

A la fin de la première rak`ah, après la seconde prosternation, on reste brièvement assis pour réciter le tasbih dix fois avant de se lever. On procède de même à la seconde rak`ah en récitant le tasbih dix fois avant le tashahhud.

Une autre façon de procéder est de réciter le tasbih quinze fois avant la Fatihah et dix fois après la Surah, dans quel cas on ne récitera pas le tasbih après la seconde prosternation de chaque rak`ah.

Le nombre de tasbih devrait arrivé à soixante dix dans chaque rak`ah le total étant donc de trois cent pour les quatre rak`ât.

A la fin de la Salat al-Tasbih, l’invocation suivante est récitée :

du`a après salatu-t-tasbih

Cliquer pour agrandir –

Ô Allah, je Te demande la divine habilitation [tawfiq] des gens de droiture, et les œuvres des gens de certitude [yaqin], et la sincérité des gens du repentir, et la détermination des gens de patience, et la diligence de ceux qui Te craignent, et la quête des gens de haute aspiration [raghbah], et l’adoration des gens de dévotion [wara`],et l’intime connaissance (gnose) [`irfan] des gens du savoir, afin que je Te craigne.

Ô Allah, je Te demande la crainte qui m’empêchera de Te désobéir, si bien que j’œuvre dans Ton obéissance d’une manière qui me vaudra Ta Satisfaction et que je Te sois sincère dans le repentir par crainte de Toi, et que je Te voue une entière sincérité [dans mes interactions] par pudeur face à Toi, et que je place mon entière confiance en Toi en ce qui concerne mes affaires par bonne opinion de Toi. Transcendant est le Créateur de la Lumière.

Ô Allah, envoie Ton salut et Tes bénédictions sur notre Maître Muhammad et sa famille ainsi que ses compagnons.

{Transcendant est ton Seigneur, le Seigneur de la Puissance, au-dessus [de toute incohérence] qu’ils lui attribuent, et que la paix soit sur les messagers, et louange à Allah le Seigneur des mondes}

au nombre de Sa création, à Sa Satisfaction, au poids de Son Trône, et à la quantité d’encre de Ses Mots.

—————————————–

Les étudiants ont ensuite le temps de manger et de se préparer pour la nuit. Il est sunnah de prendre un bain chaque nuit de Ramadan afin de se rafraîchir et s’apprêter pour la prière en congrégation.

Après l’adhan de `Isha’ le Ratib al-`Attas ainsi que le Ratib al-Haddad sont récités et le du`a du Ramadan est répété jusqu’à la prière de `Isha’.

Après les rak`ât sunnah suivants `Isha’, Salat al-Tarawih commence. Habib `Umar récite le Qur’an dans son style unique, interagissant avec le Livre d’Allah et faisant l’expérience directe de la grandeur de Celui dont il récite les Paroles. Il récite environ deux juz’ (chapitre du Qur’an) chaque nuit afin d’achever une lecture complète du Qur’an à la nuit du 17 de Ramadan. Le 17 est la nuit de Badr et une grande assemblée a lieu pour commémorer Badr et pour marquer l’accomplissement de la lecture complète du Qur’an.

17 Ramadan_Tarim_attawasul mag

Après les quatre premières rak`ât, des prières sont envoyées sur le Prophète (paix et bénédictions d’Allah sur lui), puis après chaque quatre rak`ât des invocations sont faites pour les quatre Khulafa’ (donc après la huitième rak`ah on prie sur – Sayyiduna Abu Bakr, après la douzième, sur – Sayyiduna `Umar, après la seizième, sur – Sayyiduna `Uthman et après la vingtième, sur – Sayyiduna `Ali, qu’Allah les agrée tous). Outre le lien créé entre ceux qui prient et ces nobles compagnons, cela permet de savoir combien de rak`ât ont été priées.

Après Salat al-Tarawih, trois rak`ât de Witr sont accomplies – deux rak`ât suivies d’une. Dans la première l’Imam récite Surat al-A`la après la Fatihah, et dans la deuxième il récite Surat al-Kafirun. Dans la rak`ah finale il récite Surat al-Ikhlas, Surat al-Falaq ainsi que Surat al-Nas. A la deuxième partie du Ramadan le du`a du Qunut est récité dans la dernière rak`ah.

A l’accomplissement du Witr, la glorification suivante est récitée –  suivie d’un du`a – :

———————————————————-

(trois fois) سُبْحَانَهُ الْمَلِكُ الْقُدُّوس

سُبـّوحٌ قُـدّوس، رَبُّ الملائِكَـةِ وَالـرُّوح

—————————————————————————-

L’Imam indique à nouveau à l’assemblée de faire l’intention de jeûner le jour suivant.

Des poèmes faisant l’éloge du Prophète (paix et bénédictions d’Allah sur lui) sont ensuite récités, si bien qu’après avoir été orientée sur Allah et Son Livre l’attention est portée sur Son Bien-aimé (paix et bénédictions d’Allah sur lui). A travers ses éloges et les prières sur lui (paix et bénédictions d’Allah sur lui) on espère voir ses actes d’adoration acceptés. Comme nous l’apprennent les ahadith il est, durant Ramadan, au plus généreux. D’autres poèmes pour accueillir Ramadan, évoquer ses mérites et lui faire ses adieux sont également récités tout au long du mois, ainsi qu’une sélection d’invocations (du`a), dont la majorité peut être retrouvée dans le Nafahat Ramadaniyyah de Habib Muhammad al-Haddar. Du café est ensuite servi pour rafraîchir l’assistance.

Après cela il y a une récitation du Qur’an en groupes. Un khatm (lecture complète du Qur’an) est accompli toutes les six nuits avant Fajr et le du`a de Sayyiduna `Ali Zayn al-`Abidin est récité.

Habib `Umar se rend régulièrement au Masjid Ba `Alawi à Tarim pour poursuivre le Tarawih. Commençant à des heures variées dans les différentes mosquées de Tarim, il est possible de prier le Tarawih dans plus d’un lieu.

Après suhur, les huit rak`ât restantes de Witr sont priées en congrégation à Dar al-Mustafa. Un juz environ est lu afin qu’une lecture complète du Qur’an soit accomplie à la fin du mois.

A cela font suite les adhkar précédant Fajr, qui s’achève sur de l’istighfar. Ainsi la nuit comme le jour du croyant prennent fin sur la recherche du pardon et dans la purification du cœur.

——————————-
Afin de pleinement bénéficier de cet esprit de Ramadan vous pouvez suivre Dar al-Mustafa dans les différents adhkar
de la journée et soir ainsi que le tarawih  sur la Radio Nûrul-Îmân ainsi que le programme de la dowra sur le site de Shaykh Habib `Umar ou sur la page dédiée à cette fin du site Muwasala

Merci d’indiquer la source lorsque vous citez les articles.

Advertisements