Mots-clefs

, , , , ,

La Nuit de `Id

Photo par Ahmed Yahya bin Yahya. Masjid Al-Mihdar, Tarim.

Photo par Ahmed Yahya bin Yahya. Masjid Al-Mihdar, Tarim.

Allah dit qu’Il veut que vous accomplissiez la période prescrite et que vous Le glorifiiez pour vous avoir guidés ; peut-être seriez-vous reconnaissants.[1] « Accomplir la période prescrite » signifie compléter le jeûne de Ramadan. L’une des significations de « que vous Le glorifiiez » est en faisant le takbir, qui est une expression de notre gratitude à Allah pour Sa guidée et pour Sa Grâce habilitante (tawfiq). Nous devrions remplir la nuit précédant `Id de takbir de Maghrib jusqu’à la prière de `Id le lendemain. Le takbir n’est pas limité à un temps ou un lieu spécifique mais devrait plutôt être accompli à tout moment en nos foyers et mosquées et dans les rues (sans causer de gêne). Nous devrions le prononcer avec le coeur rempli de la Grandeur d’Allah afin de ne pas simplement répéter des mots sans en ressentir la signification.

C’est une Sunnah du Prophète – sallallahu `alayhi wa sallam – de donner vie à la nuit précédant `Id, en occupant le temps que nous sommes capables d’adoration et évocation d’Allah, de sorte que cette nuit prenne vie. Le minimum à accomplir serait de prier Maghrib, `Isha et Fajr en congrégation puis de dévouer tout le temps qu’il nous est possible à Allah.

Les Mosquées de Tarim sont, à la deuxième partie de la nuit, remplies de personnes qui viennent lire le Qur’an en groupes, priant et faisant le takbir ensemble par intervalles. A la fin de la nuit tout le monde se réunit pour un khatm et du`a.

Il est rapporté dans le hadith que quiconque redonne vie aux nuits précédant les deux `Id, Allah donnera vie à son cœur le jour où les cœurs seront morts.[2]
Ce qui est principalement entendu ici c’est la sûreté au Jour du Jugement. Toutefois, on en comprend également un bénéfice pour ce monde déjà : alors que le plus grand nombre des cœurs sont éteints, affamés en manque de l’évocation d’Allah et insouciants du retour à Lui, se souvenir d’Allah en des nuits comme celles-ci où la majorité des gens se trouve occupée à d’autres choses,
donnera vie et tranquillité à nos cœurs.
`Id sera alors une véritable célébration, l’expression de notre gratitude à Allah pour nous avoir donné la capacité de L’adorer et de L’évoquer lors des précédents jours et nuits.

Il y a différentes formes de takbir ; en voici une :


اللهُ أَكبرُ اللهُ أَكبرُ اللهُ أَكبر-لا إله إلا الله- الله أكبر الله أكبر ولِلَّهِ الحَمْد (trois fois)

الله أكبرُ كَبيرا والحمدُ لله كثيرا وسُبْحانَ اللهِ بُكْرَةً وأَصيلاَ

لا إله إلا الله لا نَعْبُدُ إلا إِيَّاهُ مُخْلِصِينَ لَهُ الدِّينَ وَلَوْ كَرِهَ الكافِرون

لا إله إلا الله وَحْدَه صَدَقَ وَعْدَه ونَصَرَ عَبْدَه وأَعَزَّ جُنْدَه وهَزَمَ الأَحْزَابَ وَحْدَه
لا إله إلا الله واللهُ أكبرْ ولِلَّهِ الحَمْد

“Allah est Plus Grand, il n’y a de dieu que Lui, toutes louanges Lui appartiennent.

Il n’y a de dieu que Lui et nous n’adorons nul autre que Lui en toute sincérité même si cela déplaît aux non-croyants.

Il n’y a de dieu que Lui Seul. Il a honoré Sa Promesse, a donné la victoire à Son serviteur, a rendu puissantes Ses forces et Lui Seul a détruit les Coalisés.
Il n’y a de dieu qu’Allah, Allah est Plus Grand, toutes louanges Lui appartiennent.”

Les savants disent qu’à chaque fois qu’il est recommandé d’évoquer Allah, il est également recommandé de mentionner Son Messager, sallallahu `alayhi wa sallam. Si ce ne fut pour lui, il n’y aurait eu de Ramadan, de `Id ou de takbir. C’est la raison pour laquelle nous devrions ajouter, en l’honneur de notre Messager, sallallahu `alayhi wa sallam, de ses Compagnons, de ses épouses et de sa descendance :

اللهُمَّ صلِّ على سَيِّدِنا محمد

وعلى آلِ سَيِّدِنا محمد

وعلى أَصْحابِ سَيِّدِنا محمد

وعلى أَنْصَارِ سَيِّدِنا محمد

وعلى أَزْواجِ سَيِّدِنا محمد

وعلى ذُرِّيِّةِ سَيِّدِنا محمد

وسلِّمْ تَسْليماً كثيراً

Nous devrions faire notre possible pour effectuer les autres sunnah du `Id qui peuvent être trouvées dans les ouvrages de fiqh. Parmi elles il y a le fait de prendre un bain – que l’on se rende à la prière du `Id ou non – de porter ses meilleurs vêtements et son meilleur parfum. L’on devrait également manger un nombre impair de dattes avant la prière de `Id, puis se diriger à la prière en prenant un chemin plus long à l’allée, et en empruntant un chemin différent pour le retour. L’on devrait également serrer la main à ses confrères (ou consœurs) et les féliciter à l’occasion du `Id, et implorer que leurs actions soient acceptées par Allah. L’on devrait être particulièrement généreux envers sa famille, manifester sa joie à cette occasion, et s’efforcer de visiter ses proches et amis.

—————————————————————————
[1] Al-Baqarah 2.185
[2] Rapporté par al-Tabarani



Publicités